Replier le menu
Menu

L’infirmier en santé au travail


La loi du 5 juillet 2011 qui réforme la santé au travail a introduit la pluridisciplinarité dans le service de santé au travail, afin de renforcer la qualité des prestations médicales assurées par les services de santé au travail en faveur des agents. Le décret n° 85-603 du 10 juin 1985 modifié relatif à l’hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu’à la médecine professionnelle et préventive dans la Fonction Publique Territoriale, définit les modalités d’organisation des services de santé au travail.

L’exercice de la profession d’infirmier comporte l’analyse, l’organisation, la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation, la contribution au recueil de données cliniques et épidémiologiques, et la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d’éducation à la santé.
Il est habilité à exercer des missions confiées par le médecin du travail, sous sa responsabilité et dans le cadre de protocoles écrits.
L’infirmier, formé en santé au travail (Diplôme Universitaire), est habilité à participer au suivi individuel des agents en réalisant des entretiens infirmiers sur la base de protocoles. L’entretien infirmier est organisé entre deux visites médicales systématiques.

Il consiste à :

  • interroger l’agent sur son état de santé,
  • l’informer sur les risques éventuels auxquels l’expose son travail, et réaliser des examens (test de vue, auditif…),
  • le sensibiliser sur les moyens de prévention à mettre en œuvre,
  • identifier si son état de santé ou les risques nécessitent une réorientation vers le médecin du travail,
  • l’informer sur son suivi médical et de la possibilité dont il dispose, à tout moment, de demander une visite à sa demande avec le médecin du travail.

A l’issue de l’entretien une fiche de visite entretien infirmier est délivré à l’agent, l’infirmier peut faire des préconisations d’achat de matériel ou d’équipements de protection individuelle mais ne se prononce en aucun cas sur l’aptitude de l’agent. Il peur orienter l’agent vers le médecin du travail s’il l’estime nécessaire. L’agent sera alors convoqué ultérieurement vers le médecin, sinon il sera revu en visite médicale en fonction de la périodicité déterminée par le médecin du travail.

Contactez Annick Jeannin, infirmière du CDG 70 au 03 84 97 02 49 ou par mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour assurer son bon fonctionnement, mesurer sa fréquentation, améliorer l’expérience de navigation et l’interaction avec les réseaux sociaux.